Lycée Blaise Pascal à Orsay
18-20 rue Alexandre Fleming - 91401 Orsay Cedex - 01 64 86 16 00
Site de l'académie de Versailles

Accueil > Le Secondaire > Des parcours d’anciens élèves de TL > Les parcours classés par catégories professionnelles > Urbanisme et Architecture

Urbanisme et Architecture

Benjamin Chef de projet aménagement

J’ai fait un bac L spé histoire de l’art, option sport et musique (jusqu’au bac)
L’option histoire de l’art en seconde m’avait beaucoup plu et je souhaitais la poursuivre. J’aimais les matières littéraires et je n’avais pas de projet professionnel défini m’obligeant à choisir une autre section.

- Parcours depuis le Bac
Deux ans de classes préparatoires (Lyon), L3 et Master 1 et 2 professionnel Aménagement du territoire et urbanisme à Paris IV, Mastère spécialisé Aménagement et Maîtrise d’Ouvrage urbaine à l’Ecole nationale des Ponts et Chaussées
2011-2013 : Chargé de missions pour la mise en œuvre de la politique du logement, Conseil général des Yvelines, Direction du Développement Territorial
2013-en cours : Chef de projet Aménagement à la Communauté d’agglomération Plaine Commune (93), Direction du Développement Urbain et Social

- Vos projets ?
Faire une formation continue dans quelques années.
- Conseils pour les étudiants
Il y a très souvent plusieurs voies pour travailler dans un même domaine d’activités et il existe des ponts entre formations : il faut les repérer !

Marc Maître d’œuvre d’exécution

TL : spé Mathématiques
- Après avoir souhaité aller en S, un redoublement salutaire m’a fait "grandir". J’ai choisi la section littéraire par attrait pour les lettres bien sur, l’aspect culture générale faisant cruellement défait aux sections scientifiques, mais aussi pour la façon que cette section a de développer une méthode de réflexion plus en adéquation avec ma personne et ma conception de la réalité. La rigueur mathématique m’est fortement antipathique, les raisonnements littéraires offrent plus de souplesse et ne sont jamais limités…
- Parcours depuis le Bac
École d’architecture, conception de projets divers, conduite de travaux et direction de travaux jusqu’au poste de Maître d’Oeuvre actuellement
- Projets
Parfaire la connaissance de mon métier, développer des liens solides avec des partenaires fiables et pourquoi pas monter une agence dans les années à venir !
- Conseils pour les étudiants
Vous êtes les seuls à connaitre vos souhaits, ne suivez jamais les conseils des conseillers d’orientation !

Viviane Ecole nationale supérieure d’architecture de Paris val de seine

TL : Histoire des Arts.

- Le choix de la filière L
J’ai choisi d’aller en L après avoir découvert l’Histoire des Arts en seconde. Alors que mes projets d’étude étaient jusque là beaucoup plus scientifiques, j’ai découvert quelque chose qui me correspondait et qui m’intéressait réellement au travers de l’histoire des Arts, et même si le revirement de situation n’a pas été évident (pour moi et particulièrement pour mon père) j’ai pesé le pour et le contre et j’ai décidé de me diriger vers la série littéraire pour faire ce qui me plaisait. Je pense que ce choix a réellement été le meilleur que j’aurais pu faire. En faisant quelque chose qui me plaisait réellement j’ai eu l’impression de m’affirmer. En dehors de toute considération scolaire, d’étude ou de résultats, je pense que le plus gros bénéfice que j’ai pu tirer de ce choix a été de me découvrir. D’un point de vue personnel c’est extrêmement bénéfique de faire ce qui nous intéresse. J’ai pu voyager en allant à Berlin et à Londres, j’ai été à de nombreuses expositions et j’ai appris à me dépasser, j’ai pris confiance en moi.
Avec l’intérêt vient l’efficacité, la volonté de travailler et les résultats s’en suivent. Le meilleur conseil que je pourrais donner, ce n’est pas d’aller en L, mais d’aller vers ce qui vous plait et pas seulement vers ce qui semble le plus rationnel ou… ce que l’on a toujours imaginé faire. L’intérêt est un vrai moteur ! Grâce à l’histoire des arts et à la série littéraire j’ai obtenu un début de culture générale et d’intérêt qui m’a, selon moi, réellement rendue plus crédible lors de mes entretiens pour entrer dans les écoles d’architectures. Et, oui, on peut entrer dans une école d’architecture juste après un bac L.

Les sciences sont primordiales dans ces études, il faut être intéressé mais mon bagage littéraire ne m’empêche pas de majorer en géométrie face à des personnes sortant de prépas maths ! alors que cela m’inquiétait... la reprise des calculs en construction n’est pas toujours évidente, et je n’excellerai pas toujours dans les matières scientifiques mais comme n’importe quel autre étudiant ; je ne ressens aucune lacune. Je pense que l’intérêt qu’on porte en quelque chose nous pousse à faire beaucoup plus qu’on ne se pense être capable. Je suis donc très contente d’avoir choisi la filière littéraire, ce qui me démarque aujourd’hui au sein de mon atelier. Je suis la seule à avoir fait des études littéraires et à avoir une sensibilité artistique déjà un peu affutée.
Et… le bonus de mon parcours est que j’ai également réussi à rendre fier mon père qui s’était totalement opposé à mon choix à l’origine… comme quoi !

- Mes études actuelles
Je suis donc aujourd’hui en 3eme année de licence d’architecture, toujours à l’ENSA Paris Val de Seine. Tout se passe bien. J’ai notamment travaillé ce semestre autour de la réhabilitation du conservatoire de Versailles (Hôtel particulier du XVIIIème siècle). Le prochain semestre aura une approche plus théorique et urbaine. Le groupe que j’ai choisi s’intéresse à la saisonnalité en ville, sous toutes ses formes. De beaux débats sociologiques, philosophiques et urbains en vue, dans le cadre d’un projet de logements. J’envisage pour mon Master de conserver cette approche plus théorique de l’architecture. Il existe notamment un domaine d’étude autour des démarches de projet. Le hasard, l’indétermination, la flexibilité et la liberté d’usage, sont des thèmes de plus en plus présents en architecture. Je m’intéresse de plus en plus à ces questions Un projet de décor pour le cinéma est aussi en train de se mettre en place…
… Et je passerai l’année prochaine en Allemagne en Erasmus.


| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
Lycée Blaise Pascal à Orsay (Académie de Versailles)
Directeur de publication : M. Edouard Berteaux, Proviseur